01 mai 2011

Z'étaient pas en chocolat ceux là !

 

WCM_de_P_ques

A l'occasion du challenge WCM de Parole de pâte...

Cliquez sur la photo pour voir l'omelette en grand !

 

gravé dans le caillou par ouedd à 09:21 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2011

La cloche est de retour !

... après un long voyage à Rome...

 

 

Ou pas.

 

 

Bon, alors j'en ai raté des choses... dont le traditionnel post de bonne année didonc ! Alors bah, euh... bonne année à tous, bonne santé, tout ça.

Mais j'avais de bonnes raisons de ne pas m'occuper de mon blogounet. J'ai toujours de bonnes raisons.

Ces quatre derniers mois, il a fallu que je fasse des choix et que je laisse de côté délires fimotesques et frasques bloguistiques.

En effet, j'ai entrepris une formation intensive pour devenir comportementaliste pour animal, option animal domestique, spécialisation animal domestique à poil, approfondissement animal domestique à poil miauleur. J'ai étudié assidûment. Avec pour unique but d'inculquer une notion bien précise à mes deux chats.

J'ai donc appris que la clé de la psychologie féline réside dans le fonctionnement biologique des sujets. Il faut donc bien intégrer la notion selon laquelle l'objet d'étude est composé de 3 parties bien distinctes: un orifice d'entrée, un centre de traitement et enfin un orifice de sortie. Et que tout contrôle sur la bête passe par le contrôle de ce triptyque.

Un petit rappel pour les novices semble approprié.

L'orifice d'entrée tout d'abord: la bouche, réceptacle à croquettes, est facilement repérable. Notamment à l'odeur. Un chat désireux de vous montrer que son dernier repas s'est déroulé sans encombre va soigneusement se positionner de telle sorte que sa bouche, grande ouverte dans un bâillement de contentement, soit au plus près de votre nez. Ainsi, vous aurez tout le loisir d'humer l'haleine de croquettes au thon fraîchement mâchées, et bien repérer - même les yeux fermés, à 5h53 soit 7mn avant la sonnerie de votre réveil- l'orifice buccal frontal de votre animal.

De même, repérer l'orifice de sortie, donc anal, de votre animal est assez aisé. Notamment à l'odeur. Un chat désireux de vous montrer que son dernier repas s'est déroulé sans encombre va soigneusement se positionner de telle sorte que son orifice de sortie, grand ouvert dans un bâillement de contentement, soit au plus près de votre nez. Ainsi, vous aurez tout le loisir d'humer l'haleine de croquettes au thon fraîchement digérées, et bien repérer - même les yeux fermés, à 22h53 soit 7mn avant la fin du film- l'orifice du séant de votre animal.

Le centre de traitement, soit l'estomac de la bête, est situé simplement entre les 2 orifices, juste au dessus de la poche de graisse qui bringueballe joyeusement quand votre ami à poil se promene entre la gamelle et la litière.

Très bien, j'ai donc effectué divers TP et autres expériences sur mes compagnons préférés: pléthore de parfums de croquettes, de forme de croquettes, petites rations rares, petites rations fréquentes, grosses rations rares, grosses rations fréquentes, énorme ration permanente, suppression totale, mais aussi gamelles séparées pour chaque matou, gamelle commune, gamelle en métal, en céramique, en plastique, jouet distributeur de croquettes, et encore litière minérale, agglomérante, parfumée, transparente, colorée...

 

Et bah nan, rien, nada, pas moyen... malgré des mois de travail assidu et minutieux, aucune combinaison ne semble avoir contenter pleinement ces viles petites choses... et donc PAS MOYEN DE FAIRE COMPRENDRE A CES SALES BESTIOLES QUIQUI C'EST LE MAITRE CREVINDIOU DE SA MERE ! Toujours vautrés au milieu du lit conjugal, ne nous laissant que le quart nord-est de 50 cm carrés de la literie pour pouvoir dormir ! Pas moyen de leur faire comprendre que les brosses à cheveux et autres balais ne sont pas des amis qu'il faut lécher et mâchouiller amoureusement ! Pas moyen de faire en sorte qu'ils laissent tranquille le tas de linge propre en attente de rangement plutôt que de le transformer systématiquement en nid à poil !

 

Bref, un echec total. Une deception incommensurable. Comment vous dire... j'ai honte. Ce serait donc la fatalité. Nous vivons chez les chats. Et non l'inverse.

Heureusement, j'ai obtenu leur autorisation pour ressortir un peu de fimo dans un petit espace dont ils se servent peu (bah oui la table basse, c'est pas super confortable)...

Alors, mon esprit torturé et morose a pondu les "ils" de Pâques. Notez leur air guilleret... si c'est pas de la projection ca un peu... Hein? Nan?

 

 

Les_ils_de_P_ques

 

gravé dans le caillou par ouedd à 10:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2010

Vache à soupe pour vaches à lait.

Le Pop Art est un mouvement d'une richesse et d'une ironie incroyable. La critique acerbe sous des dehors accessibles et ludiques, ca m'inspire. Ptite jeune que je suis j'ai d'abord découvert le mouvement via une colo artistique (merci joli-papaaaa merci mamaaaaan... ah Pierre Perret, une icône du pop art musical) et un fabuleux bouquin sur Keith Haring (que je rêve toujours de m'offrir un jour d'ailleurs). J'avais 12 ans. Ce fut l'illumination.
* pause petite larme nostalgique -mais faut dire que je suis un peu émotive aussi-*

J'ai donc essayé de coller au message initial du mouvement: une reflexion sur la société de consommation.
J'ai aussi tenté de respecter les contraintes de Medusa quant aux reférences du mouvement à ses débuts et/ou à l'éventuel regard du pop art au 21ème siècle.

J'ai secoué tout ça, et pondu (oui je suis ovipare):
-une vache: fort esthétique la bestiole, elle est le symbole de nos ressources alimentaires: parquée, contrôlée, utilisée pour sa viande, son lait, jusqu'à épuisement total de ses ressources... et meme morte, pour nourrir ses congénères...
- les boites de conserves de soupe d'Andy Warhol: Warhol l'avait sans doute conçue pour le contenant (ah la conserve dans les années 60, le surgelé d'aujourd'hui xD), moi je l'ai choisie pour son contenu. "la soupe qu'elle est bonne pour nous", parce que le lait c'est bien gentil, mais y a du lactose, des matières grasses,des bactéries, qu'on enlève et modifie un maximum pour nous offrir à nous, les vraies vaches à lait, un produit complètement dénaturé mais estampillé sain.

En bref, "Une vache à soupe pour vaches à lait" qui produit du 0% matières grasses, 0% lactose, 0% lait... de la soupe quoi.

Voilà, j'ai essayé d'être claire, je ne sais pas si j'ai bien réussi.
M'enfin, au pire, elle est pop la vache, elle égaiera mon bureau (enfin tant qu'on la verra, avant qu'elle soit enfouie sous un tas de trucs indéfinissables).

vachepopart

 

 

Retrouvez toutes les participations au challenge Pop Art sur Parole de pate !

gravé dans le caillou par ouedd à 09:30 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 avril 2009

Le Kit de l'Apéro...

Souvenez vous, j'avais annoncé le bigniou ici.

J'ai perdu mes ongles, le sommeil et le sens commun. Mais pas mon temps.

Oui, j'ai poncé, poncé, poncé mes doigts.

Oui, j'ai pensé, pensé, pensé au pourquoi du comment réaliser la pistache au lieu de dormir.

Oui, j'ai craqué, craqué, craqué en me disant chaque jour "ah et puis ouaiiiiis je vais rajouter ça et ça et ça ouaiiiiiis" d'un air super exalté devant l'incompréhension totale de mon homme.

Mais je l'ai fait. Le Kit de l'Apéro. La Pistache Design. Oui. design la Pistache. Oui.

Le_Kit_de_l_Ap_ro

Et la voilà en action:

Le_Kit_de_l_Ap_ro_en_action

Dédiée donc à m'zelle LaPistache et présentée pour son concours d'un an de vie bloguistique !

La date limite est le premier Mai. Tout un symbole puisque ce jour là, c'est l'ouverture officielle familiale des apéros et barbecue en plein air. Je sens que l'efferalgan sera nécéssaire le 2. Bah oui hein, un verre de blanc et un peu de soleil, l'en faut pas plus à la Ouedd si fragile et si délicate.

gravé dans le caillou par ouedd à 22:33 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

23 avril 2009

J'ai grimpé à l'Arbre Magique !

J'ai présenté mes bêtes de concours à l'Arbre Magique, mis en scène dans un Chant Radical (ou Ode au Printemps):

Le_Chant_Radical

Ah je vous entend déjà là... "mais qu'est ce qui lui a pris à la Ouedd? kékél nous a fait? L'a fumé l'herbe du jardin? s'est fait de l'infusion d'OGM au pesticide?"
Que Nenni ! Besoin de rien la Ouedd pour partir dans ses délires, l'est comme Obélix, l'est tombée dedans quand elle était petite !
Et le premier qui dit "pis en plus elle est basse de poitrine", je lui lance un menhir sur le nez !.

Alors je sais, pour beaucoup, le printemps c'est... les fleurs. Des fleurs, des fleurs et encore des fleurs.

[Mode shtroumpf grognon ON] Moi j'aime pâs les fleurs. [Mode shtroumpf grognon OFF]

Moi les fleurs, bah je leur dis pas merci, parce qu'elles réveillent mes allergies. Alors oui le printemps, c'est les fleurs, mais qui s'accompagnent pour moi d'éternuements incontrolables, de larmoiements, de grattage de gorge... Bref pas des plus agréables vous en conviendrez... Alors les fleurs, bah je les boude, NA !

Bon pour faire genre, j'en ai mis des pitites sur ma pelouse improvisée (vous aurez reconnu une superbe serviette de toilette, oui, toujours le sens de la mise en scène la Ouedd... aheum).

Donc, petite explication de... euh... du truc !

(cliquez dessus pour pouvoir lire sans perdre un oeil)

Explications_du_Chant_Radical__

Et puisque l'onirique, c'est bien beau mais souvent ça prend la poussière et ça ne fait plaisir qu'à soi... et bien j'ai fait dans l'onirique utile: le  radis marque-place-porte-message-porte-photo. oui je suis comme ça moi ! nan mais. Oh. Genre.

Voilà la base en fait. Aheum. Je crois que j'ai tout dit.
Quoi? z'êtes allées jusqu'au bout? Nan parce que c'est important hein, sinon ce ne sont que des radis hein si on lit pas. Tout de suite c'est moins glam'.

Pardon à celles alléchées par le mystère, j'espère que vous ne serez pas déçues...

[J'avoue qu''alors que je prépare ce post, il est 22h34, le 18 Avril (oui, j'ai découvert la mise en stand by et la programmation de post, ouhouhouh)... la limite pour envoyer nos participations se situe dans exactement 1h26mn, soit juste le temps pour moi de faire un ptit mail à dame Martine... bah vi, faut que je vérifie que la pièce jointe passe, que j'envoie un petit résumé de l'explication de la Chose parce que c'est important (sisi, j'y tiens)... Qui a dit que j'étais pas douée hein?!

*Ouedd sacrifie un radis au dieu du mail en espérant que Dame Martine recevra bien le paquet*]

... Le 23 Avril

J'ai un gros regret. Partie dans mon délire, je restais persuadée qu'une seule photo était admise. J'ai fait un montage photo explicatif de ma Chose mais ne leur ai donc pas transmis. Bon, elles ont eu l'explicatif écrit noir sur blanc mais il ne sera pas joint au schmurtz sur le site de l'Arbre Magique. 

Ce qui pour moi est un drame.

Oui, je suis dramée.

Mais c'est en concourant qu'on devient compte courant.

J'en prends donc note pour la prochaine (parce que oui, moi les concours-défis-même pas cap-challenges, j'aime ça), je m'adapterai.

En tous les cas, voici toutes les photos des oeuvres participantes !

Je me permets de poster aujourd'hui puisqu'il semblerait qu'il y ait eu un ch'tit cafouillage au niveau du réglement... Pis t'façon personne ne me lit hein, je vous le rappelle. Donc on s'en fout. Hein?

Bon, résultats du concours demain. Oui je sais le suspens est insoutenable.

Mais c'est en soutenant qu'on devient dessous de table, n'oubliez pas.

... Le 24 Avril

Voici les résultats du concours...

Bien sûr, mes Radis-moi-tout (porte message) / Radis-donc-qu'est-ce-que-t'as-grossi (porte photo) / Radis-toi-bien-que-si-t'es-a-coté-du-barbec-c'est-pour-que-tu-retournes-les-saucisses (marque place) n'ont pas remporté le salut qu'ils méritaient. Evidemment hein. Pffffff. Trop conceptouels. Trops métaphoriques. Trop quoi.

La vie d'Ârtiste est difficile. Etre incomprise est mon lot quotidien.

Snif snif quoi rho pfffffffffff je suis déçuuuuuuuuuuuuuuue han. Pfff.

*Ouedd part bouder*

(en fait Ouedd va surtout fimoter un "cache bordel de meuble télé", parce que j'adore mon meuble télé, mais c'est fou le bordel inorganisé qu'on peut entasser dans une case de 52x32x50)

gravé dans le caillou par ouedd à 20:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2009

Challenge en mémoire de Yves...

Sur le journal "Parole de Pâte".
J'ai finalement envoyé ma participation... alors que plusieurs fois, j'ai commencé à rédiger le mail... et j'ai fermé le bigniou.
Pour résumer le courrier que j'ai envoyé à Nadège (créaprovence) qui s'occupe de récolter les oeuvres, je ne me sentais pas très à ma place de participer à un hommage en mémoire d'une personne que je n'ai pas connue et qui semble très chère à l'équipe du Journal. Je ne voulais pas ni virer dans le pathos, ni au contraire partir dans des délires qui pourraient sembler déplacés (je sais comme je suis, je peux être totalement à côté de la plaque et certaines personnes le prennent mal, loin de moi l'idée pourtant de blesser qui que ce soit).

Alors bon, j'ai cogité, cogité, cogité... J'ai patouillé, patouillé, patouillé. Et j'ai fini par accoucher d'un hommage à Yves, certes, mais finalement à tous ceux qui fabriquent leur petit monde polymerique.

Fimocchio est un bout de pâte boisé articulé qui s'étonne de découvrir que sous ses planches polyHomériques se dévoilent de nouveaux horizons, une autre vie, d'autres formes et d'autres couleurs... Il découvre l'infinité de possibilités que nous offre cette chère pâte... comme nous le découvrons chaque jour avec stupeur et plaisir...

Fimocchio_2

C'est un vrai ptit bonhomme qui bouge. Je précise qu'il est entièrement en fimo, une base en vieille pâte recouverte d'une "canne" bois parallélépipédique coupée en tranche de planche... Oui j'ai planché sur l'imitation bois. Ah. Ahahaha. MOUAHAHAHA ... Bon certes, s'il tient assis, il ne marche pas encore tout seul hein.
De ce fait, il n'est pas parfait, un chouilla disproportionné, il a un peu d'arthrose à un coude, il a déjà bien vécu sa vie de pantin (ses craquelures boisées sont directement inspirées de mon parquet dénué de vernis comme notre sujet... un parquet d'époque quoi... enfin d'une époque mais pas de la nôtre de toute évidence) et il se prépare à vivre autre chose... Il a du mal à s'exprimer de par son manque de bouche... mais avec sa nouvelle main il pourra p'têtre écrire... enfin s'il est droitier !
Mon satané APN (lui aussi d'une époque lointaine) a tout comme Fimocchio une volonté propre et a décidé qu'il ne prendra JAMAIS de détail net en photo... je me dois donc de préciser que msieur le pantin a une ébauche de coeur qui se déssine avec un noeud du bois (qu'on devine - du moins j'espère- sur les vignettes à droite) , et que la gravure "Ouedd" se situe sous le pied droit ! oui je me suis un peu prise pour le Andy de Toy Story qui marque son Woody sous le pied, et une main avec des plis aux phallanges, des ongles, presque des empreintes digitales didonc...

Je lui ferai ptêtre des amis un jour à Fimocchio, j'ai bien aimé bidouillé ce pantin... Si jamais, je verrai si la Reine de hollande Dzorra de Dame Zou (!au style oh!) a besoin de compagnie pour se remettre de ses péripéties ! (hé, t'as vu, hé comme je fais de la pub l'air de rien rhooooooo mais elle est d'une subtilité cette Ouedd !!!)

EDITION DE DERNIERE MINUTE !

Oyez oyez mesdames et messieurs (sait on jamais) !

Suite au commentaire de Dame Zou, j'aimerais vous demander vous qui passez par ici ce que vous inspire Fimocchio... parce que d'un coup je me rends compte qu'on a pas tous la même vision de son attitude !

Pour moi il est tout étonné et se demande ce qui lui arrive, pour Dame Zou c'est un vrai faux perdant courageux mais pas téméraire... et vous, que vous inspire t il?

gravé dans le caillou par ouedd à 19:40 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

27 décembre 2008

Ho Ho Ho mais qu'ai je donc dans ma hotte? Ho Ho Ho

Vous l'aurez reconnu, le "Ho Ho Ho" caractéristique du Géant Vert Père Noël !

Vous en conviendrez, il arrive un moment où trouver un cadeau à ses parents devient un casse tête... Surtout quand ils arrêtent de fumer (bah oui, les cigares, les porte cigare, les humidificateurs de cigare, les porte briquets, porte cigarette, les t shirts "je fume et je t'emm...", les cendriers etc... des milliards d'idées de cadeaux), quand ils ne vous attendent pas pour satisfaire leurs besoins loisiristiques (achat de parts de la grande surface de la pêche régionale, achat d'un pc avec les logiciels et les jeux qui vont bien, testouillage de tous les restos du coin...), quand ils voyagent ("quand est ce que vous venez nous voir les enfants, on vous voit jamais" "-bah dimanche, ça vous va?" "-ah bah nan on peut pas on est a l'autre bout du monde, pis la semaine d'après on part sur Mars pour 3 mois.... Vous exagérez, on vous voit jamais") et tout ça, n'importe quand au milieu de l'année, sans rien demander à personne, comme ça, tout seuls ....
Je vous jure pfffffffffff... un vrai problème...
Alors, d'un commun accord avec moi même, j'ai décidé de revenir aux valeurs sûres, les trucs dont personne n'a besoin, et faits maison.

Ah le collier de coquillettes pour Môman et le tableau "le pêcheur pêche" en lentilles collées pour mon Joli-Papa !

Bon, je n'ai pas poussé le vice jusque là (doivent déjà en avoir de pleines boîtes, et puis je veux pas piquer les idées de cadeaux des derniers nés de la famille hein, je suis pas comme ça hein... pis j'ai plus de coquillettes t'façons)... J'ai donc continué de travailler sur mon évolution fimotale et j'ai décidé d'explorer le concept du Groupe et de la Sociabilisation (voir ce post si ça vous paraît flou), et j'ai trouvé l'Idée... J'ai vu la lumière ! Un jeu d'échecs mais c'est bien sûr ! Z'en n'ont pas, jouent pas aux échecs !

Ensuite est venu le moment difficile du choix du thème... Bon, y avait bien le concept du "Jeu des chèques en bois", plein de chèques en fimo imitation bois ou alors le "Jeu des mille shake" mais mille pièces ça fait beaucoup, le "Jeu des Check up" mais mettre en scène prise de sang, test occulaire et coloscopie c'était moyen... alors euh comment dire... euh, ça restera définitivement à l'état de concept, j'aime l'originalité et l'humour pourri mais j'ai des limites ! SISISISISI !

Donc je me suis dit qu'il fallait trouver 2 camps qui s'affronteraient... tels l'eau et le feu de Créagrenouille dans son jeu de morpion... J'ai fait de longs sondages auprès de mes amis en leur disant: "citez moi deux contraires qui pourraient être le theme d'un jeu d'echec, comme l'eau et le feu par exemple"... apres moultes tergiversations et propositions tout a fait réalisables (les acteurs et actrices americains des années 30 , pc vs mac, firefox vs explorer, josé bové vs MCDonald...)... on m'a dit "bah pourquoi pas eau contre feu"... Bon bah zou alors.*

Créagrenouille, j'espère que ça ne te dérange pas. J'espère également que ceux qui ont breveté l'eau et le feu ne m'attaqueront pas en justice.

Donc, voici en détails les pions du jeu d'échec offert à mes parents par le père noël (je tiens à préciser qu'aucune chaussure n'a été victime de violence au pied du sapin lors de la soirée du 24 décembre):

Une petite vue d'ensemble des deux camps:

Les_Rois_et_Reines


Les_Tournicotons


Les_cavalieros


Les_Fous_furieux



 Les_pions_Eautistes Les_pions_Feutals

Bon, a priori les destinataires n'étant pas devenus d'une paleur maladive indiquant un désarroi total quant à l'attitude à adopter à la vue de La Chose (vous savez, le genre "bon, bah clairement, c'est un cadeau moisi, n'ayons pas l'air trop enthousiastes pour qu'on ne nous refasse pas le coup de nous offrir une déclinaison de ce même cadeau genre "Le jeu de petit chevaux", "Le jeu de dames" etc mais n'ayons pas l'air trop déçu parce que bon, hein, faut pas non plus la vexer la Ouedd"), ce fut une bonne idée.

Bon, hein, c'est pas tout ça mais va falloir d'ores et déjà se creuser la tête pour Noël 2009... Bon, si on reste dans le même esprit... hum... voyons... des baudriers d'escalade cousus main? Des verres à cognac en pâte à sel? Des chaussons en peau de chat?... hum...

En tous cas, j'ai déjà une super idée pour un calendrier de l'avent:

1image_noel09_mini

*Si vous avez déjà lu cette phrase quelque part, c'est normal, je m'autocite. Même pas peur quoi je veux dire, je réutilise mes propres post venus d'ailleurs. Je m'attaquerai sans doute en justice quand je serai célèbre. Mais tant pis, je prends le risque.

gravé dans le caillou par ouedd à 11:08 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2008

25 Heures

Après d'inombrables "han mais comment je vais faire ?! Han mais je suis maudite ?! Han mais c'est trop dur, la neige elle est trop molle pour moi !! ...."

Après un roulé-boulé dans le four...

 

 

VOILA LA BÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊTE !

gravé dans le caillou par ouedd à 18:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2008

15 Heures

AAAAAh Guizmo.... Guizmo Guizmo Guizmo... Que vais je donc bien pouvoir faire de toi. Je savais pourtant que tu étais taquin et caractériel, étant une grande fan de tes films... Mais c'est que ça a du te monter à la tête tout ce succès, môssieur fait son précieux, môssieur décide que ses oreilles ne lui plaisent pas et les désolidarisent de sa tête ! Petit chenapan !

Et oui, Guizmo me donne bien du mal, ses oreilles ont chu, sa coiffure ne me convenait pas (ça manquait cruellement de naturel)... Bref, en gros il ne subsiste de l'ébauche que vous pouviez voir précédemment que son petit nez et ses babines !
Il a eu droit a un relooking le mogwaï, et franchement le  résultat me convient bien mieux. Je ne lâcherai pas l'affaire, si cette petite bêêêêêêêête crois me desespérer en m'en faisant voir de toutes les couleurs, je dirai que c'est mal me connaître ! L'est tenace la Ouedd, l'est fort opiniâtre et lui résister ne fait que la booster !
Nan mais. Genre. C'est qui le maître ici hein ?! Nan mais didonc.

Guizmo15H





Donc, voilà. Comme vous pouvez le constater, les oreilles de la bête ont changé de teinte et ont subi une épilation... et pour cause, comme je n'arrivais pas à les faire tenir crues sur cette petite tête, je les ai cuites ! . Le regard du mogwaï s'est humanisé grâce à une canne oeil.

Programme du week end:
- Velurer les oreilles (verbe "velurer": faire pousser de la touffe de poil. Peut être employé en verbe pronominal. Exemple: en Hiver, mes mollets se velurent pour me tenir chaud)
- Epiter le deuxième oeil et ses tâches blanches (verbe "épiter": faire des épis. Peut être employé en verbe pronominal. Exemple: en Hiver, mes mollets velurés s'épitent face au blizzard stéphanois)
- Membrer le bestiot. (verbe "membrer": faire pousser des membres. Aheum, pas d'exemple, tout le monde a compris.)

gravé dans le caillou par ouedd à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 octobre 2008

10 Heures

... de labeur procurant un plaisir fou... HOU que c'est bon de patouiller ! D'oh !

Tiens ça sent le poireau. Ah c'est normal, j'ai entreposé le modelage dans le réfrigérateur peuplé de légumes frais du jardin de joli papa... Guizmo dort à côté de 5 fruits et légumes par jour, Guizmo suit bien les recommandations de la propagande nutritionnelle ministérielle. Mais n'empêche, Guizmo prend du bide tel un buveur de Kro chevronné !

Guizmo_10h

A y est, j'ai posé sa grosse tête sur son tonneau de torse, histoire de pouvoir commencer à coiffer le dos de son crâne...

C'est un vrai défi tous ces poils, toutes ces oreilles aussi (y en a plein, y en a au moins... 2 !) ... J'avance petit à petit, passant d'un contour de l'oeil à l'autre, d'une touffe blanche à une touffe brune, d'un côté à l'autre, histoire d'essayer de garder une uniformité dans l'hétéroclisme et de l'éclectique dans la régularité... Hum je m'égare là...

Bref, Guizmal (un Guizmal, des Guizmo) prend forme, doucement mais sûrement... viendra un jour où il commencera à me parler de sa petite voix douce et mélodieuse... "Guizmo caca!" (dialogue d'anthologie du film)...

Bon, je vais  ramasser mes yeux qui traînent dans les pains de Fimo (ça fatigue un tantinet la vue ce petit modelage), remettre mes doigts dans l'ordre, et la Bête dans le frigo !

gravé dans le caillou par ouedd à 22:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :