11 novembre 2013

Couvrez cette oreille que je ne saurais voir...

Winter is coming. Bientôt, un timide soleil pâle ne daignera plus nous visiter que de manière fugace. Bientôt, un froid cinglant s'insinuera jusque dans nos édredons duveteux. Bientôt tomberont les premiers flocons.
Et mes oreilles.
L'hiver est un drame pour mes esgourdes. Une seule arme contre l'attaque du froid donc: le couvre chef.
Seulement, je n'ai pas une tête à chapeau. A claques oui. Mais pas à chapeau. Mettez moi un bonnet et je me transforme instantanément en cupcake périmé dont la crème au beurre aurait tournée. Une véritable fashion tragédie. Je pourrais me mettre des claques me direz vous. Ca fait circuler le sang, ça réchauffe et ça me va bien. Mais je ne suis pas mazochiste.
Sinon je mettrai un bonnet.


Mais un jour que ma mère faisait son armoire, elle fit une trouvaille qui allait irrémédiablement changer ma vie hivernale: le chapeau en poil de cheveux. 

 

chapeau en poil de cheveu

 


Conservé telle une relique depuis plus de 30 ans, cet accessoire est un fleuron de l'artisanat hippie. Issu d'un partenariat judicieux entre un apprenti en CAP de coiffure exploité et préposé au balais et d'une ménagère de moins de 50 ans adepte du loisir créatif, d'authentiques poils de cheveux composent la coiffe. Chaque touffe a soigneusement été selectionnée parmi les équevilles récolletées par le premier et méticuleusement implantée une à une sur une base de toile de jute par la seconde.
Modèle de camouflage, mon bob vintage est d'une teinte rigoureusement identique à celle de mes cheveux et confère un avantage évident en plus de celui de maintenir mes pavillons à une température agréable: j'ai une coupe au bol parfaite et permanente.
Je tiens à vous rappeler cependant qu'il faut vous méfier des contrefaçons.
L'industrie coupe les cheveux en quatre pour piller sans scrupule le savoir faire ancestral de nos aîeux et ce à des fins vilement mercantiles, faisant fi de la qualité et de l'éthique, on vous proposera des copies de cette oeuvre à moindre coût. Et pour cause ! Si les toiletteurs sont leurs principaux fournisseurs, les centre dépilatoires leurs proposent des tarifs au poil.
Et alors que la neige s'amoncèle, votre scalp frise et suinte la crème dépilatoire, offrant un spectacle en odorama grâce aux effluves capillaires de chien mouillé. Alors? C'est qui le cupcake périmé là? Hein? On fait moins les malins hein? hein?

...

Et donc, pour aller avec un chapeau en poil de cheveux... ce collier:

 

2013CO6s

gravé dans le caillou par ouedd à 20:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Couvrez cette oreille que je ne saurais voir...

    J'adore ton collier, tu d'en doutes hein ??? plein de petites fleurs et un boulot de malade spécial fêlée des trucs minutieux ... j'étais obligée de tomber sous le charme ! bisous

    Gravé dans le caillou par tewee, 11 novembre 2013 à 21:04 | | Répondre
    • Ah oui je m'en doute ! J'imagine un jour qu'on fimotera ensemble, avec des
      pinces à épiler téléscopiques greffées au bout des doigts et des loupes
      montées sur une frontale qui nous mangent le visage... On s'affairera
      concentrées sur notre ouvrage de 3mm carrés au milieu d'un champs de
      polymère (bah oui, c'est étrange mais plus on travaille sur du minutieux,
      plus on en fout de partout nan?)... LE PIED !

      Gravé dans le caillou par ouedd, 15 décembre 2013 à 09:03 | | Répondre
  • Je me disais, tient Ouedd a dû rentrer dans sa grotte pour hiberner ! et ben non pas encore. Et lire ta prose délirante est bon pour le morale.
    Savoir qu'il n'y a pas que moi qui est l'air d'un cupcake périmé avec un bonnet sur la tête, ne change rien à l'affaire mais ça console !!!
    Je ne vais pas partir sans dire quand même que j'aime toujours autant tes perles fleuries, biz

    Gravé dans le caillou par maryy, 11 novembre 2013 à 21:24 | | Répondre
    • Ah Maryy, tu n'étais pas loin de la vérité, c'était sans doute mon dernier
      post avant lonnnngtemps... c'était un peu un sursaut avant le sommeil
      paradoxal ! J'entre en hibernation pour cause de deuil de mon APN (et j'ai
      pas le goût de le remplacer pour l'instant), de fatigue articulaire (un
      boulot manuel et du petrissage de pâte intensif, ça fait trop pour mes
      abatis semble t il ), d'occupations fêtedefamiliales et de projets
      hautement chronophages... à part me faire pousser d'autres bras et trouver
      le moyen de faire des journées de 75h, je ne vois pas d'autres solutions
      que la desertion grottesque =)
      En attendant donc mon reveil... Et bien je te remercie grandement pour ta
      fidélité et ton enthousiasme très chère Maryy =) Bises bises et passe de
      bonnes fêtes =)

      Gravé dans le caillou par ouedd, 15 décembre 2013 à 09:21 | | Répondre
  • Haaaa la vie est bien rude avec nous ! Quel bonheur ce serait de pouvoir faire juste ce que l'on a envie, être une Mary Poppins et d'un claquement de doigt régler tous nos problèmes !!!!! Mais je rêve toute éveillée et c'est résignée, que je vais attendre le printemps pour admirer tes nouvelles créations et lire ta prose )))))-:
    Mon APN aussi fait des siennes et c'est pas tant le gout que les moyens de le changer qui me manque !
    Je ne te dis pas dors bien parce que je sais que ce n'est qu'une hibernation de façade, Joyeux Noël et bonnes fêtes ! biz

    Gravé dans le caillou par maryy, 15 décembre 2013 à 20:55 | | Répondre
  • arrrgh !

    Je n'ai pas reçu la notification pour ce message, heureusement que j'ai eu idée de venir voir dans la grotte !... bien m'en a pris, je n'aurais pas voulu rater le couvre-chef au poil (si je puis dire...) ou le joli collier fleuri (quel boulot !) qui va avec !
    Je te dis donc à l'année prochaine qui arrive à grands pas et surtout prends bien soin de toi (oreilles comprises) Bizzz. Cat

    Gravé dans le caillou par Catwoman, 30 décembre 2013 à 15:11 | | Répondre
Nouveau commentaire