11 novembre 2013

Couvrez cette oreille que je ne saurais voir...

Winter is coming. Bientôt, un timide soleil pâle ne daignera plus nous visiter que de manière fugace. Bientôt, un froid cinglant s'insinuera jusque dans nos édredons duveteux. Bientôt tomberont les premiers flocons.
Et mes oreilles.
L'hiver est un drame pour mes esgourdes. Une seule arme contre l'attaque du froid donc: le couvre chef.
Seulement, je n'ai pas une tête à chapeau. A claques oui. Mais pas à chapeau. Mettez moi un bonnet et je me transforme instantanément en cupcake périmé dont la crème au beurre aurait tournée. Une véritable fashion tragédie. Je pourrais me mettre des claques me direz vous. Ca fait circuler le sang, ça réchauffe et ça me va bien. Mais je ne suis pas mazochiste.
Sinon je mettrai un bonnet.


Mais un jour que ma mère faisait son armoire, elle fit une trouvaille qui allait irrémédiablement changer ma vie hivernale: le chapeau en poil de cheveux. 

 

chapeau en poil de cheveu

 


Conservé telle une relique depuis plus de 30 ans, cet accessoire est un fleuron de l'artisanat hippie. Issu d'un partenariat judicieux entre un apprenti en CAP de coiffure exploité et préposé au balais et d'une ménagère de moins de 50 ans adepte du loisir créatif, d'authentiques poils de cheveux composent la coiffe. Chaque touffe a soigneusement été selectionnée parmi les équevilles récolletées par le premier et méticuleusement implantée une à une sur une base de toile de jute par la seconde.
Modèle de camouflage, mon bob vintage est d'une teinte rigoureusement identique à celle de mes cheveux et confère un avantage évident en plus de celui de maintenir mes pavillons à une température agréable: j'ai une coupe au bol parfaite et permanente.
Je tiens à vous rappeler cependant qu'il faut vous méfier des contrefaçons.
L'industrie coupe les cheveux en quatre pour piller sans scrupule le savoir faire ancestral de nos aîeux et ce à des fins vilement mercantiles, faisant fi de la qualité et de l'éthique, on vous proposera des copies de cette oeuvre à moindre coût. Et pour cause ! Si les toiletteurs sont leurs principaux fournisseurs, les centre dépilatoires leurs proposent des tarifs au poil.
Et alors que la neige s'amoncèle, votre scalp frise et suinte la crème dépilatoire, offrant un spectacle en odorama grâce aux effluves capillaires de chien mouillé. Alors? C'est qui le cupcake périmé là? Hein? On fait moins les malins hein? hein?

...

Et donc, pour aller avec un chapeau en poil de cheveux... ce collier:

 

2013CO6s

gravé dans le caillou par ouedd à 20:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 mai 2013

Micro mégalo.

Le forum polym'air de rien nous a concocté un petit défi printanier dont le thème m'a ravie: l'art aborigène.
Symbolisme, onirisme, pointillisme. Un défi qui m'était dédié donc (nan mais genre... bah en même temps j'ai bien mis "mégalo" dans le titre hein, j'avais prévenu nan mais ! ). J'ai donc flâné entre les boomerangs, didjeridoos, peintures sur toile et sur écorce... et j'ai lu, lu, lu... Et j'ai griffonné... Et j'ai patouillé... de la fimo dans tout le salon... des boules de pâte d'un demi millimètre de diamètre... partout... et... et... et voici...

"Asseyons nous autour du feu pour regarder les étoiles

 

2013PROTO1s

(7cm sur 2cm)

 

 

Mais tout n'est qu'interpretation, après tout... peut être y voyez vous plutôt quelque chose du genre "arf ! j'ai encore percé les jaunes de mes oeufs au plat"... ou bien "le marquage des routes en ce moment, c'est vraiment n'importe quoi !" A vous de me dire !

 

Et puis, emportée dans mon délire mégalomaniaque (mais si je vous dis, ce défi il était pour moi, mais si), j'ai dessiné ma petite signature, mon propre symbole oueddien (oh oui je m'aime je m'aime) et j'y ai integré quelques une de mes marottes: les cercles de culture, le mandala et la micromosaïque qui-fait-saigner-les-yeux-et-maudire-la-consommation-outrancière-de-cafeïne-qui-fait-trembler-la-pince-à-épiler (oui, il semblerait que j'associe la démesure de l'ego à la souffrance... y a t il un Freud dans l'assistance?)

Liquez dessus pour voir plus grand !

 

MICROMEGs

 (5cm de diamètre)

 

Vous les voyez? O...U...E...D...D? Comment ça vous aussi vous saignez des yeux?

Pour l'anecdote... je me disais quand même qu'il faudrait que je fasse un support a mon Hoeuvreuh, histoire que les micro-batonnêts ne partent pas en mirouille... et là, paf ! mes yeux tombent sur un petit contenant de maquillage vide (bah oui, en bonne fimoteuse je conserve je conserve en me disant "on sait jamais ça peut servir") de la dimension idéale pour recevoir mon petit délire... Et là, un signe. Oui, le destin. Indubitablement. Le support vient d'un produit L'Oréal.

"Parce que je le vaux bien".

Le destin je vous dis, le destin... 

 

----------

Petit EDIT du jour grâce à Corinne qui soulignerait éventuellement que peut être sans doute on ne distinguerait pas franchement bien bien tout à fait le symbole "oueddien" dans le bigniou... Et j'aurais tendance à dire avec un peu de recul que... c'est pas faux !

Alors, hop, action réaction, en 4-4-2 (comprendre en 4h4mn2s), petit montage photo explicatif: 

gravé dans le caillou par ouedd à 10:30 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 août 2011

L'heureux tour ...

C'est avec une grande joie que je reviens faire un petit tour dans ma grotte virtuelle pour vous montrer un petit hommage à Jacques Dutronc... Réalisations d'après son morceau "Fais pas ci, fais pas ça"... Sisi je vous jure, lisez bien les paroles. Si. Nan mais.

 

Fais pas ci, fais pas ça
Viens ici, mets toi là
Attention prends pas froid
Ou sinon gare à toi
Accroche ton sac par là
Mange ta soupe, allez, brosse toi les dents
Touche pas ça, fais dodo
Enleve ton sac de ton dos
Dis papa, dis maman
Jette pas ton sac sur le banc
Fais pas ci fais pas ça
À dada prout prout cadet
À cheval sur mon bidet
Mets pas tes doigts dans le nez
Tu suces encore ton pouce
L'accroche-sac est dans ta trousse
Qu'est-ce que t'as renversé
Avec l'accroche-sac ce serait pas arrivé
Ferme les yeux ouvre la bouche
Mange pas tes ongles vilain
Va te laver les mains
Accroche ton sac là dans le coin
Ne traverse pas la rue
Sinon panpan tutu
Ton sac est bien pendu, qui l'eut cru
Fais pas ci fais pas ça
À dada prout prout cadet
À cheval sur mon bidet
Laisse ton père travailler
Viens donc faire la vaisselle
Arrête de te chamailler
Réponds quand on t'appelle
Accroche ton sac par ici
à la dame laisse ta place
Son accroche-sac est trop classe
C'est l'heure d'aller au lit
Fais pas ci fais pas ça
À dada prout prout cadet
À cheval sur mon bidet

 

 

 

AccrochesacBollywood

(cliquez dessus pour voir plus grand)

 

En espérant qu'ils plairont à celles à qui ils seront offerts...

gravé dans le caillou par ouedd à 11:41 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 septembre 2010

Boules et Billes Achémé.

boulesetbilles4Je voulais réïtérer les Boules et Billes, mais je voulais aussi tester de la technique polymérique...
Alors je me suis dit :
" Ma grande, sur de la boule, tu vas pas t'amuser à faire du multicouche ou du cloisonné, t'es un peu folle mais quand même... t'façons t'as pas de TLS, pas de foil qui va bien, alors... Et puis t'embarques pas dans de l'ajout de pearl ex ou autre fioriture, telle que je te connais tu vas en mettre partout ça va être la galère.
De la cane au clay gun? Arrêêêêêêête, tu l'as pas la seringue magique.
Bon, tu les veux lisses tes perles nan? Alors texture aux tampon ou plaque, t'oublies. Bon, et du WCM? mouais mais nan tu voulais du motif, là c'est trop abstrait, ça colle pas avec l'idée qui trotte dans ta petite tête. Des swirls? bah pareil, puis bof quoi.
Bon, et le Etching? Ouaaaaaais mais c'est trop compliquééééééééééééé ! Le Mica Shift? Rho ça te tente bien, t'y as le goût hein? Rho allez déconne pas, ne s'appelle pas Dan qui veut quoi.
Ha, tu sais quoi? tu vas te faire un chtiot HM de derrière les fagots, le scalp ça te détend, ça claque sa mémé.
Emballé c'est pesé. Du Boules et Billes Achémé."

boulesetbilles3

Soit, si vous avez compris ne serait-ce qu'un dixième de ce que j'ai pu raconter... C'est que vous avez un gros gros souci d'addiction à la polymère. Ne cherchez pas à vous soigner, c'est trop tard. Et puis comme ça je me sentirais moins seule... Et dire que je me moque quand mon mâle parle d'informatique et que je pane pas un mot sur deux de sa conversation.
Pardon.

A bientôt quand même hein? =)

Céline, comme j'ai promis, spéciale dédicace !

gravé dans le caillou par ouedd à 23:17 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 septembre 2010

Boules et Billes.

Boules_et_Billes__2Je m'étais mis bille en tête de faire des boules. Pourquoi? Mystère et boule de gomme.
Mais si j'avais regardé dans ma boule de cristal, j'aurais sans doute vu que je friserais la boule à zéro à m'arracher les cheveux, que j'aurais les nerfs en boule sur l'estomac à cause du montage...

J'allais retourner jouer aux billes sur l'autoroute quand tout à coup - de boule - j'ai retrouvé ma bille de clown en me disant: "Boule qui roule n'amasse pas mousse ! Ne fais pas ton boulet en compliquant le boulot, enfile tes boules sur un fil et file l'essayer !"...Ainsi naquit Boules et Billes...

Boules_et_Billes__1

Cliquez sur les photos pour voir tout grand !

... j'aurais bien casé "débouler, taboulé, Gloubi boulga", placé Boule de Suif et cité une pensée hautement philosophique de Patrick Sébastien : "Les boules Quies sont le walkman du pauvre"... mais je me suis dit que ça faisait trop...


gravé dans le caillou par ouedd à 17:25 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,