04 avril 2013

Variations.

Ce siècle avait treize ans! Rome remplaçait Sparte,
Ou pas. Toujours tapie dans mon grotteux appart',
Glissant en des vers, je me cherche mon endroit...
Tordue, pliée en quatre, asphyxiée, à l'étroit,
M'échappant vers de grands châteaux espagnols,
Portée par une couleur, un son, je m'envole
Sur un tapis tressé en papier une fois,
Même en couturière j'ai cherché ma voie ;
Une évidence, tout ça n'était que chimère
Fallait revenir à la pâte polymère.
Brandissant mon stylo comme un frêle roseau
-Un flash: Bozzo penché, la main sur mon berceau-
C'est un post surréaliste que je vous livre
Presque sans complexe, presque sans mal le vivre,
Voilà.

Bon, 'vais pas y passer trois jours
Et faut que je fasse à manger à mon amour ;
Qui sait? je risque aussi de me faire condamner
Par un collège de vieux aigris obstinés
Pour "
reprise irrespectueuse de Papa
Victor"... M'en fous je les calcule même pas. 
Le prix Nobel de littérature on oublie
En attendant les colliers, je les multiplie
Et vous êtes les bienvenus dans mon foyer... 
Ah, c'est cuit! Vive le hachis parmentier !

 

 

2013CO2s

 

 

2013CO1s

 

 

2013CO3s

 

 

2013P1s

 

 

Spéciale cace-dédi à Maryy ! Wesh wesh wesh !

 

gravé dans le caillou par ouedd à 20:49 - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 octobre 2011

Des arabesques, en volutes en voilà !

Détail volutes en boule

 

Aujourd'hui... j'ai les boules. Oui, mais des boules volutées. Nan mais.

Comme dirait Andy Kaufman, "un très grand merci" à ces mesdames du groupe Créationfimo qui ont permis la publication des volutes en tube sur Parole de Pâte ! Je suis très fière, et très touchée que mon tube de l'été vous ait plu.

 

 

En parlant de tube de l'été, je me suis levée avec "T'as le look coco" de Laroche Valmont dans la tête. Et impossible de m'en défaire.

Si vous aviez une technique efficace pour palier ce désagrément, ça m'arrangerait.

J'ai tenté le "je le fais sortir une fois pour toutes" en chantant franchement, mais j'ai été quelque peu arrêtée dans mon élan par l'aficionado de l'Electro expérimentale avec lequel je vis. Soi disant, je chanterais mal et en plus de la musique daubée. Genre.

Je me suis dit alors, "bah tiens, amuse toi avec et détourne les paroles". Mais le texte initial étant d'une pauvreté sans pareil, pas facile. Y a bien "t'as le look Nono, Nono, le petit robot...". Mais le risque est de se retrouver avec la chanson de "Nono le petit robot". Et là c'est juste une raison suffisante pour l'internement.

Je tente donc de distraire mon esprit en allumant la télé. Et la paf (et c'est le cas de le dire), je tombe sur Paris Première avec ses émissions prout prout ... de mode. La fatalité. A la première image de madame "je fais 20kg, je m'habille en toile de jute faites main par Monseigneur le créateur In du moment qui coûte 3 fois le salaire annuel d'un smicard", dans ma tête j'entends... "T'as le look coco".

Alors, mesdames, j'en appelle à vous, si vous aviez une solution miracle pour m'ôter cette épine de la tête, ça m'arrangerait. Siouplé. J'ai les boules.

 

 

 

Volutes en boule 1

 

 

Comme d'hab, on clique sur les photos pour voir plus grand !

 

 

 

gravé dans le caillou par ouedd à 11:29 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mai 2011

Aujourd'hui, j'ai la banane...

bananes2bananes3 

 

 

 

 

 

 

 

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, j'ai la banane. J'ai même des bananes.

Oui.

Alors j'aurais pu faire un article avec moultes jeux de mots avec la banane... réécrire la chanson de Lio... détourner une recette... Mais je n'ai pas envie. Non. Parce que j'ai envie de patouiller, et que je ne peux pas tout faire. Parce que le temps n'est pas extensible, je choisis.

 

Bon, allez quand même.

Une blagounette.

Mais je sens que je vais le regretter.

 

 

C'est un type qui dit à un autre: "hé t'as une banane dans l'oreille !".

Son interlocuteur ne réponds pas.

Notre ami, persévérant, réitère son intervention de façon plus appuyée: "hého ! hé t'as une banane dans l'oreille".

L'autre, stoïc, conserve son regard hagard et reste totalement impassible.

Le bon samaritain hurle alors, ses yeux injectés de sang sortant de ses orbites: "PTAIN OH BORDEL DE MES DEUX, T'A UNE BANANE DANS L'OREILLE SPECE DE GROSSE TACHE !"

Le protagoniste à l'esgourde frugivore de s'animer enfin: "Toutes mes confuses, ami, pourriez vous hausser un tantinet le ton lorsque vous m'interpelez... car voyez vous, mon ouïe est quelque peu affaiblie par la présence d'une baie oblongue dans mon appareil auditif".

 

Voilà.

Bon.

Vous pouvez cliquer sur les photos pour voir plus grand... et éviter de lire mon n'importe quoi à l'avenir. Je ne vous en voudrais pas.

... à bientôt? allez siouplé.

  Bananes1

gravé dans le caillou par ouedd à 18:33 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2010

Tiens, un B.E.B.F.P.L.M.M.E.F.V.C.M. !

Comment ça ça veut rien dire?
Bah si enfin voyons...
"Tiens, un Boules Et Billes Façon Pseudo Lampwork Mat Mais En Fait Vernis C'est Mieux !"
Bon ok, je sais, certaines l'auront interprété comme ça:
"Tiens, un Bordel d'Entité Boulique Façon Pokemon, La Masse Média Est Fléau, Vraiment Ca M'enerve !"
ou:
"Tiens, un Bol En Bois Fichtrement Pas Lavé... Mais M'en Fous, la Vaisselle C'est pour Monsieur!"
Selon sa marotte du moment...

Voici donc une petite chose, qui n'a l'air de rien comme ça, mais qui a fait sa star...
"Nan je veux pas me faire prendre en photo"...
Et vas y que je te fais des reflets dorés sur les parties métalliques argentées, ou rose hallucinatoire sur le beige, et vas-y que je te fais ma plus belle pose mais que j'appelle les deux gros matous en renforts pour qu'ils se mettent bien devant l'objectif de l'appareil, ou devant le peu de lumière qui daigne se faufiler jusqu'à la fenêtre, ou qui embarquent carrément le sujet de la photo en trottinant l'air super fier "ouais j'ai une proie j'ai une proie"...

Un vrai casse tête...

Un jour, quand je serais milliardaire grâce à mes ventes mirobolantes de porte revue pour toilettes en fimo, ou de guirlandes de noël de 35 kg pièce en fimo, ou de chaussettes de plage en fimo, ou de boîte à mouchoirs en fimo pour mouchoirs en fimo... alors là, ahahah, ricanira bien qui ricanera le dernier des mohicans ! je me paierai un photographe ! oui oui oui ! Un type que je reveillerai avec délectation à 4h du matin pour lui faire photographier ma dernière oeuvre (un levier de vitesse pour auto tamponneuse en fimo)...
Je l'aurais un jour, je l'aurais ! (la première qui me sors que cette citation est tirée d'une pub, je l'envoie illico se faire fouetter sur la place publique à coup de chamallow en la condamnant à regarder en boucle jusqu'à ce que mort de rire s'en suive, les 6 émissions exeptionnelles de Jean Michel Ribes... "Palace"... qui ont bercées mon enfance... Ceci explique peut être cela.).

Bon c'est pas tout ça, mais le but du post, ça reste quand même les photos... enfin je crois... Alors hop, voilà la bêêêêêêête !


boulesetbillespseudolampwork1

Et un gros plan pour Tewee... mais tout le monde peut regarder hein.

boulesetbillespseudolampwork2

gravé dans le caillou par ouedd à 12:31 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,