09 novembre 2014

Mais dites donc, c'est ramique tout ça !

Dans le cadre du CTN (Cogite, Teste, Ne t'énerve pas) de Polym'air de rien intitulé "si on se lançait dans la céramique", j'ai sorti mon nez de ma grotte et mes doigts de mon nez pour travailler ma vieille pâte polymère qui ressemblait étrangement à de la terre craquelée après plusieurs mois de séchage dans une boite en carton... Presque un atout me direz vous pour une imitation céramique!

Histoire de me compliquer la tâche, je me suis dit: "tiens, si je faisais de la cane". Après avoir fait le tour de mon placard, je me suis aperçue qu'il me manquait 1 Canette de 2 kg, 2 oignons, 3 gousses d'aïl, 200g de lardons fumés, 300g de champignons, 2 cuillères à soupe de concentré de tomates, 1 kg de pommes de terre, 1/2 bouteille de vin blanc, 2 à 3 cuillères à soupe de fond de veau et des herbes de provence pour la recette.

Alors je me suis dit: "tiens si je faisais plutôt de la cane en polymère"... Après avoir fait le tour de mon stock de pâte et m'être assise dessus pour la réchauffer (ça fonctionne bien, mais pensez tout de même a la mettre dans un sachet plastique avant, comme ça vous n'avez l'air ridicule que le temps du réchauffage), avoir ramé un peu... voilà les bestiaux !

Deux futurs pendentifs inspirés par des bols et un dessous de tasse inspiré par les auréoles de cacao sur mon bureau... 

 

P1010135

 

 

...

 

Et si vous vous demandez pourquoi j'ai hiberné si longtemps... je vous dirais que d'autres activités chronophages me retiennent parfois loin de la pâte:

"Gus et Léa attendent.

Un bus. Le lendemain.

Marginalisés par la vie, par leurs rêves, partis du chemin convenu, venus fuir leur ordinaire dans un concert de Rock, Gus et Léa se rencontrent.
Perdus dans la toile d'une société en crise où un travail n'assure pas un logement ; la stabilité, l'insouciance, ils s'accrochent au filet de leurs idoles respectives, s'arriment au fil rouge de leurs performances pour trouver un équilibre: Gus combat la morosité de son quotidien tel Tecson Valdès, le boxeur méxicain, en égrainant les jours comme autant de rounds ; Léa entonne son désir de liberté comme Jeff Bayley , leader charismatique de Johnny Bad Mood, et chaque nuit passée sur le banc d'une gare est un refrain.


Jusqu'à la chute de leurs modèles.


Alors tout s'enchaine. Gus et Léa n'ont plus rien qu'eux. Tout. Sans chaînes. 
Ils se découvrent. Ils se heurtent, s'apprivoisent, se testent, s'accordent. 
Ils s'aiment. Ils vont s'attacher à vivre l'un pour l'autre. 
Ils sèment. Le trouble de leur nouvelle existence.

Un bus. Le lendemain.
Gus et Léa attendent. Et se racontent. Nous racontent."

Ca vous interpelle? 

gravé dans le caillou par ouedd à 19:44 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2010

Vache à soupe pour vaches à lait.

Le Pop Art est un mouvement d'une richesse et d'une ironie incroyable. La critique acerbe sous des dehors accessibles et ludiques, ca m'inspire. Ptite jeune que je suis j'ai d'abord découvert le mouvement via une colo artistique (merci joli-papaaaa merci mamaaaaan... ah Pierre Perret, une icône du pop art musical) et un fabuleux bouquin sur Keith Haring (que je rêve toujours de m'offrir un jour d'ailleurs). J'avais 12 ans. Ce fut l'illumination.
* pause petite larme nostalgique -mais faut dire que je suis un peu émotive aussi-*

J'ai donc essayé de coller au message initial du mouvement: une reflexion sur la société de consommation.
J'ai aussi tenté de respecter les contraintes de Medusa quant aux reférences du mouvement à ses débuts et/ou à l'éventuel regard du pop art au 21ème siècle.

J'ai secoué tout ça, et pondu (oui je suis ovipare):
-une vache: fort esthétique la bestiole, elle est le symbole de nos ressources alimentaires: parquée, contrôlée, utilisée pour sa viande, son lait, jusqu'à épuisement total de ses ressources... et meme morte, pour nourrir ses congénères...
- les boites de conserves de soupe d'Andy Warhol: Warhol l'avait sans doute conçue pour le contenant (ah la conserve dans les années 60, le surgelé d'aujourd'hui xD), moi je l'ai choisie pour son contenu. "la soupe qu'elle est bonne pour nous", parce que le lait c'est bien gentil, mais y a du lactose, des matières grasses,des bactéries, qu'on enlève et modifie un maximum pour nous offrir à nous, les vraies vaches à lait, un produit complètement dénaturé mais estampillé sain.

En bref, "Une vache à soupe pour vaches à lait" qui produit du 0% matières grasses, 0% lactose, 0% lait... de la soupe quoi.

Voilà, j'ai essayé d'être claire, je ne sais pas si j'ai bien réussi.
M'enfin, au pire, elle est pop la vache, elle égaiera mon bureau (enfin tant qu'on la verra, avant qu'elle soit enfouie sous un tas de trucs indéfinissables).

vachepopart

 

 

Retrouvez toutes les participations au challenge Pop Art sur Parole de pate !

gravé dans le caillou par ouedd à 09:30 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2009

Le Oueddothon

what_else

Mon Kit de l'Apéro "Pistache Design" est en lisse pour le concours de m'zelle LaPistache !
J'en appelle à vous, vous avez jusqu'au 15 Mai pour voter ICI !
Rien n'est joué, tout peut encore arriver !



Je remercie d'ores et déjà les fans de l'apéro qui se sont mobilisés, tout comme George (merci George d'ailleurs hein, on s'appelle on se fait une bouffe? Yeah Of course what else hamburger)!
Je suis toute émue !

[EDIT DU 17 Mai]: Alors bon, hein, y a eu cafouillage, cafouillement et cafouillation sur les votes, mais on s'en fout hein, y a par mort d'homme hein. Je voulais en tous les cas remercier tous ceux qui m'ont soutenus et qui ont voté... ou pas voté d'ailleurs. Voilà voilà. Je suis pas douée pour les longs discours (j'entends rifougner au fond de la salle là, nan je ne suis pas bavarde! ) alors ben euh... Quoi? Vous entendez?

"OUUUUUUUUUUUUUUUUUUUEDDDDDDDDEUH"

Vous entendez?

"OUUUUUUUUUUUUUUUUEDDEUUUUUH"

Ah faut que je vous laisse, George ne trouve pas le sucre.

"il est là Geogeo le suc'. T'as besoin de quoi d'autre?"

-"I don't understand you my lovely Ouedd"

-"Ah 'scuse. T'as besoin de what else?"

-"rien d'else my dear... Only you, oh my beautifull Ouedd que j'I Love You so mouch que you are the sunshine of my life and que I me lose in your eyes that are so blue as the blue of the ocean's eleven"

-"mouais mouais c'est ça George, m'enfin m'en faudra plus pour oublier la vision que j'ai eu quand t'es allé prendre un bain hein..."

gravé dans le caillou par ouedd à 11:55 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2009

Le Kit de l'Apéro...

Souvenez vous, j'avais annoncé le bigniou ici.

J'ai perdu mes ongles, le sommeil et le sens commun. Mais pas mon temps.

Oui, j'ai poncé, poncé, poncé mes doigts.

Oui, j'ai pensé, pensé, pensé au pourquoi du comment réaliser la pistache au lieu de dormir.

Oui, j'ai craqué, craqué, craqué en me disant chaque jour "ah et puis ouaiiiiis je vais rajouter ça et ça et ça ouaiiiiiis" d'un air super exalté devant l'incompréhension totale de mon homme.

Mais je l'ai fait. Le Kit de l'Apéro. La Pistache Design. Oui. design la Pistache. Oui.

Le_Kit_de_l_Ap_ro

Et la voilà en action:

Le_Kit_de_l_Ap_ro_en_action

Dédiée donc à m'zelle LaPistache et présentée pour son concours d'un an de vie bloguistique !

La date limite est le premier Mai. Tout un symbole puisque ce jour là, c'est l'ouverture officielle familiale des apéros et barbecue en plein air. Je sens que l'efferalgan sera nécéssaire le 2. Bah oui hein, un verre de blanc et un peu de soleil, l'en faut pas plus à la Ouedd si fragile et si délicate.

gravé dans le caillou par ouedd à 22:33 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

23 avril 2009

J'ai grimpé à l'Arbre Magique !

J'ai présenté mes bêtes de concours à l'Arbre Magique, mis en scène dans un Chant Radical (ou Ode au Printemps):

Le_Chant_Radical

Ah je vous entend déjà là... "mais qu'est ce qui lui a pris à la Ouedd? kékél nous a fait? L'a fumé l'herbe du jardin? s'est fait de l'infusion d'OGM au pesticide?"
Que Nenni ! Besoin de rien la Ouedd pour partir dans ses délires, l'est comme Obélix, l'est tombée dedans quand elle était petite !
Et le premier qui dit "pis en plus elle est basse de poitrine", je lui lance un menhir sur le nez !.

Alors je sais, pour beaucoup, le printemps c'est... les fleurs. Des fleurs, des fleurs et encore des fleurs.

[Mode shtroumpf grognon ON] Moi j'aime pâs les fleurs. [Mode shtroumpf grognon OFF]

Moi les fleurs, bah je leur dis pas merci, parce qu'elles réveillent mes allergies. Alors oui le printemps, c'est les fleurs, mais qui s'accompagnent pour moi d'éternuements incontrolables, de larmoiements, de grattage de gorge... Bref pas des plus agréables vous en conviendrez... Alors les fleurs, bah je les boude, NA !

Bon pour faire genre, j'en ai mis des pitites sur ma pelouse improvisée (vous aurez reconnu une superbe serviette de toilette, oui, toujours le sens de la mise en scène la Ouedd... aheum).

Donc, petite explication de... euh... du truc !

(cliquez dessus pour pouvoir lire sans perdre un oeil)

Explications_du_Chant_Radical__

Et puisque l'onirique, c'est bien beau mais souvent ça prend la poussière et ça ne fait plaisir qu'à soi... et bien j'ai fait dans l'onirique utile: le  radis marque-place-porte-message-porte-photo. oui je suis comme ça moi ! nan mais. Oh. Genre.

Voilà la base en fait. Aheum. Je crois que j'ai tout dit.
Quoi? z'êtes allées jusqu'au bout? Nan parce que c'est important hein, sinon ce ne sont que des radis hein si on lit pas. Tout de suite c'est moins glam'.

Pardon à celles alléchées par le mystère, j'espère que vous ne serez pas déçues...

[J'avoue qu''alors que je prépare ce post, il est 22h34, le 18 Avril (oui, j'ai découvert la mise en stand by et la programmation de post, ouhouhouh)... la limite pour envoyer nos participations se situe dans exactement 1h26mn, soit juste le temps pour moi de faire un ptit mail à dame Martine... bah vi, faut que je vérifie que la pièce jointe passe, que j'envoie un petit résumé de l'explication de la Chose parce que c'est important (sisi, j'y tiens)... Qui a dit que j'étais pas douée hein?!

*Ouedd sacrifie un radis au dieu du mail en espérant que Dame Martine recevra bien le paquet*]

... Le 23 Avril

J'ai un gros regret. Partie dans mon délire, je restais persuadée qu'une seule photo était admise. J'ai fait un montage photo explicatif de ma Chose mais ne leur ai donc pas transmis. Bon, elles ont eu l'explicatif écrit noir sur blanc mais il ne sera pas joint au schmurtz sur le site de l'Arbre Magique. 

Ce qui pour moi est un drame.

Oui, je suis dramée.

Mais c'est en concourant qu'on devient compte courant.

J'en prends donc note pour la prochaine (parce que oui, moi les concours-défis-même pas cap-challenges, j'aime ça), je m'adapterai.

En tous les cas, voici toutes les photos des oeuvres participantes !

Je me permets de poster aujourd'hui puisqu'il semblerait qu'il y ait eu un ch'tit cafouillage au niveau du réglement... Pis t'façon personne ne me lit hein, je vous le rappelle. Donc on s'en fout. Hein?

Bon, résultats du concours demain. Oui je sais le suspens est insoutenable.

Mais c'est en soutenant qu'on devient dessous de table, n'oubliez pas.

... Le 24 Avril

Voici les résultats du concours...

Bien sûr, mes Radis-moi-tout (porte message) / Radis-donc-qu'est-ce-que-t'as-grossi (porte photo) / Radis-toi-bien-que-si-t'es-a-coté-du-barbec-c'est-pour-que-tu-retournes-les-saucisses (marque place) n'ont pas remporté le salut qu'ils méritaient. Evidemment hein. Pffffff. Trop conceptouels. Trops métaphoriques. Trop quoi.

La vie d'Ârtiste est difficile. Etre incomprise est mon lot quotidien.

Snif snif quoi rho pfffffffffff je suis déçuuuuuuuuuuuuuuue han. Pfff.

*Ouedd part bouder*

(en fait Ouedd va surtout fimoter un "cache bordel de meuble télé", parce que j'adore mon meuble télé, mais c'est fou le bordel inorganisé qu'on peut entasser dans une case de 52x32x50)

gravé dans le caillou par ouedd à 20:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2009

Grimpons à l'Arbre Magique !

CONCOURS_Arbre_magique

J'annonce ma participation au dernier moment... puisque j'avais une idée fixe de réalisation, une quasi obsession je dirais... Pour moi le printemps, c'était ça et pas autre chose... mais diantre que de difficultés à le réaliser MON printemps ! Vous voyez sur la droite? le Nouveau match Lois de la physique - Ouedd? bah c'est ça xD

Vous verrez le 25 Avril, ça n'a l'air de rien... et pourtant...
Bref, il semblerait que je tienne malgré tout le bon bout et que je puisse envoyer la photo de... euh du truc... avant la date buttoir, le 18 Avril minuit (oui, le minuit a son importance, ouiouioui =)))) )

... A très bientôt donc...

gravé dans le caillou par ouedd à 09:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2009

Pistache et cacahuètes grillées...

L'arrivée du printemps fait éclore moultes concours et challenges en tous genres dont celui de mademoiselle Lapistache qui fête donc sa première année bloguistique.

Cliquez sur les victimes de l'apéro: 

lapistacheffghj

Le thème de la pistache cher à son coeur fait donc sortir de sa coquille ébréchée ma verte graine d'inspiration (notez la métaphore ouhouhouhouh !)... je participerai donc.

Comme je n'ai pas encore terminé mon Oeuvre, histoire de vous faire patienter, je vous offre une petite adaptation de la Madrague de Brigitte Bardot.

Je n'ai pas trouvé le PBO (Play Back orchestral... terme hautement spécialisé appris lors de ma 28eme année de conservatoire de musique expérimentale, classe triangle... ah non j'ai regardé La Nouvelle Star), alors je vous mets la version originale que vous pourrez mettre très très fort en chantant par dessus pour le plus grand plaisir de votre famille et de vos voisins ! Suffit de cliquer sur la petite flèche pour faire démarrer et sur les 2 barres pour arrêter quand vous vous serez pris des baffes pour cause de mutilation de la chanson française intellectuelle.

Dans la grotte abandonnée
Pistache et cacahuètes grillées
Qui l'eût cru s'réjouissent d'la fin d'l'hiver gelé
Qui depuis s'en est allé
On a rangé les bonnets
Dans des valises en carton
C'est pas triste quand on pense à la saison
Des gerçures et des frissons

Pourtant je sais bien l'année prochaine
Tout regelera nous reviendrons
Mais en attendant je suis en veine
De fimotage et d'inspiration

Le soleil va s'habituer
A réchauffer mes doigts de pieds
Et c'est dans ma chevelure ébouriffée
Que les moineaux vont s'soulager
Le soleil mon grand copain
Me brulera le nez, les mains
Croyant que nous sommes ensemble un peu amis
Me donnera des tâches roussies

Le train m'emmènera vers l'boulot
Retrouver mon couloir au labo
Mon chagrin ne sera pour personne
Un secret, mes larmes résonnent

Mais aux premiers jours d'printemps
Nous prendrons tout notre temps
Pour revenir faire la fête aux cacahuètes
De la grotte de la Ouedd
De la grotte de la Ouedd
De la grotte de la Ouedd

Et genre, bah si je n'ai pas le temps de finir mon idée un chouilla saugrenue, je concourrai avec ma chanson, près tout le support est libre hein ! D'abord !

Ou pas.

gravé dans le caillou par ouedd à 16:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2009

Challenge en mémoire de Yves...

Sur le journal "Parole de Pâte".
J'ai finalement envoyé ma participation... alors que plusieurs fois, j'ai commencé à rédiger le mail... et j'ai fermé le bigniou.
Pour résumer le courrier que j'ai envoyé à Nadège (créaprovence) qui s'occupe de récolter les oeuvres, je ne me sentais pas très à ma place de participer à un hommage en mémoire d'une personne que je n'ai pas connue et qui semble très chère à l'équipe du Journal. Je ne voulais pas ni virer dans le pathos, ni au contraire partir dans des délires qui pourraient sembler déplacés (je sais comme je suis, je peux être totalement à côté de la plaque et certaines personnes le prennent mal, loin de moi l'idée pourtant de blesser qui que ce soit).

Alors bon, j'ai cogité, cogité, cogité... J'ai patouillé, patouillé, patouillé. Et j'ai fini par accoucher d'un hommage à Yves, certes, mais finalement à tous ceux qui fabriquent leur petit monde polymerique.

Fimocchio est un bout de pâte boisé articulé qui s'étonne de découvrir que sous ses planches polyHomériques se dévoilent de nouveaux horizons, une autre vie, d'autres formes et d'autres couleurs... Il découvre l'infinité de possibilités que nous offre cette chère pâte... comme nous le découvrons chaque jour avec stupeur et plaisir...

Fimocchio_2

C'est un vrai ptit bonhomme qui bouge. Je précise qu'il est entièrement en fimo, une base en vieille pâte recouverte d'une "canne" bois parallélépipédique coupée en tranche de planche... Oui j'ai planché sur l'imitation bois. Ah. Ahahaha. MOUAHAHAHA ... Bon certes, s'il tient assis, il ne marche pas encore tout seul hein.
De ce fait, il n'est pas parfait, un chouilla disproportionné, il a un peu d'arthrose à un coude, il a déjà bien vécu sa vie de pantin (ses craquelures boisées sont directement inspirées de mon parquet dénué de vernis comme notre sujet... un parquet d'époque quoi... enfin d'une époque mais pas de la nôtre de toute évidence) et il se prépare à vivre autre chose... Il a du mal à s'exprimer de par son manque de bouche... mais avec sa nouvelle main il pourra p'têtre écrire... enfin s'il est droitier !
Mon satané APN (lui aussi d'une époque lointaine) a tout comme Fimocchio une volonté propre et a décidé qu'il ne prendra JAMAIS de détail net en photo... je me dois donc de préciser que msieur le pantin a une ébauche de coeur qui se déssine avec un noeud du bois (qu'on devine - du moins j'espère- sur les vignettes à droite) , et que la gravure "Ouedd" se situe sous le pied droit ! oui je me suis un peu prise pour le Andy de Toy Story qui marque son Woody sous le pied, et une main avec des plis aux phallanges, des ongles, presque des empreintes digitales didonc...

Je lui ferai ptêtre des amis un jour à Fimocchio, j'ai bien aimé bidouillé ce pantin... Si jamais, je verrai si la Reine de hollande Dzorra de Dame Zou (!au style oh!) a besoin de compagnie pour se remettre de ses péripéties ! (hé, t'as vu, hé comme je fais de la pub l'air de rien rhooooooo mais elle est d'une subtilité cette Ouedd !!!)

EDITION DE DERNIERE MINUTE !

Oyez oyez mesdames et messieurs (sait on jamais) !

Suite au commentaire de Dame Zou, j'aimerais vous demander vous qui passez par ici ce que vous inspire Fimocchio... parce que d'un coup je me rends compte qu'on a pas tous la même vision de son attitude !

Pour moi il est tout étonné et se demande ce qui lui arrive, pour Dame Zou c'est un vrai faux perdant courageux mais pas téméraire... et vous, que vous inspire t il?

gravé dans le caillou par ouedd à 19:40 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,